header_1140x120.png

Rois et reines (2012)

Des histoires de France | Frédéric Coché, gravures | Des rois et reines d'image, réalité ou légende... Grande Histoire et petites histoires. En compagnie d'historiens passionnés et des images de Frédéric Coché. Regards contemporains et (souvent) amusés sur des images d'hier.

Rois et reines est une variation autour d’une image en cinq feuilles qui, de Pharamond au 5ème siècle à Napoléon III et Eugénie en 1864, nous présente le portrait des souverains français.

Portraits ressemblants ou imaginaires, réalité ou mythe de leur histoire… Que peut-on croire de ces représentations idéales où rois et reines se succèdent en frise, à la manière des livres d’histoire des siècles passés ? Peut-on rapporter cette image à la propagande napoléonienne, au couple que font l’Empereur et l’Impératrice ?

En compagnie de sept professeurs d’histoire de l’Université de Lorraine à Nancy qui ont accepté cette aventure historique, le Musée de l’image décrypte l’image et son message, raconte des histoires, corrige des légendes, fait le point des connaissances actuelles sur ces rois et reines des siècles passés. Montre aussi d’autres images, des peintures, des sculptures qui argumentent le propos.

Cette histoire est la nôtre et elle est passionnante.

Frédéric Coché, gravures

En connivence, le MIE présente les gravures de Frédéric Coché, intitulées « la mort du roi ». Cette série de 32 gravures, à la manière d’un jeu de cartes, nous emmène dans un monde peuplé de légendes et de faits avérés, de figures imaginaires et de représentations historiques. L’artiste réécrit une histoire.

Partenaires

Frédéric Coché et la Galerie La Ferronnerie, Paris, Brigitte Négrier

Cette exposition est réalisée par le Musée de l’Image | Ville d’Épinal, en partenariat avec l’Université de Lorraine, Nancy | UFR Histoire, Géographie, Musicologie | Département Histoire et avec l’aide de la Direction régionale des Affaires culturelles de Lorraine.

Et plus particulièrement à l’Université de Lorraine, Nancy, U.F.R. Sciences historiques et géographiques, musicologie, département Histoire : François Audigier, Jean El Gammal, Catherine Guyon, Laurent Jalabert, Bénédicte Lecarpentier, François-Xavier Martischang, Valérie Serdon, Stephano Simiz

Légende à rajouter

En collaboration avec l'ÉSAL Épinal (École supérieure d'Art de Lorraine) | Rectorat Nancy-Metz | DAAC, Inspection Académique des Vosges | Alexandre Laumond, enseignant missionné | Marie-Dominique Leclerc | Harry Morgan | Cyril Dominger et Thomas Leblond

Prêteurs

Bibliothèque de Verdun et Communauté de communes de Verdun | Bibliothèque multimédia intercommunale, Épinal Golbey | Bibliothèque Humaniste, Sélestat et Ville de Sélestat | Galerie Julie Maillard, Paris, Solange Fouilleul | Musée Anne de Beaujeu et Maison Mantin, Moulins et Conseil général de l’Allier | Musée des Beaux-arts, Rouen | Musée Tomi Ungerer, Strasbourg | Francis-Henri Courroy | Bernard Visse | Alexandre Astier (pour Kaamelott…)

En lien

> Visite virtuelle de l'exposition (nouvelle fenêtre)

L'expo en quelques dates

> Du 1er juin au 7 novembre 2012

Les documents à télécharger

> Le dossier de presse

Menu pratique
Prochains événements
L'image de saison

Épinal, la ville des images

Le Musée de l’image est un établissement de la Ville d’Épinal. Il est l’un des nombreux sites culturels et touristiques du territoire. Un week-end à Épinal, ça vous tente ? En savoir +

La Cité de l'image

Tout de verre vêtu, le bâtiment du Musée de l’image se trouve juste devant les anciens ateliers de l’Imagerie Pellerin. Ces deux structures forment ensemble la Cité de l’image. Retrouvez les panneaux urbains qui vous guident jusqu’à nous ! En savoir +

Infos visiteurs

Au Musée de l’image sont exposées des œuvres d’art graphique : estampes, dessins et photographies. Pour leur conservation, la température des salles se situe entre 18° et 22° C. Ainsi, si vous êtes frileux, n’oubliez pas votre petite laine… En vous souhaitant une chaleureuse visite.

Plan Vigipirate

Les sacs à dos, sacs de voyage, valises... sont interdits dans l'enceinte du musée (vestiaire fermé). Les visiteurs seront tenus de présenter leurs sacs à main ouverts aux agents d'accueil. Merci de votre compréhension.