header_1140x120.png

Les ombres (2017)

Ombres chinoises et autres variations | Au-delà de la technique des ombres chinoises toujours en faveur aujourd’hui au théâtre ou au cinéma, quels sont les sentiments que nous suggèrent les ombres, ces silhouettes noires… ?

Dès 1840, et prolongeant la mode parisienne des spectacles de théâtres d’ombres du Séraphin, les imageries de l’Est de la France éditent des séries de feuilles d’ombres chinoises. À découper puis à jouer dans un théâtre familial, elles reprennent les pièces à succès parisiennes. Du « Carnaval de Paris » où les personnages défilent jusqu’aux petites pièces burlesques, « La marchande de marée » ou « Le pâté d’oie », elles racontent les goûts et les sujets d’amusements du 19e siècle.

Ombres chinoises. Vaisseaux, gondoles, etc. (détail) | Gravure sur bois éditée par Pellerin & Cie, Épinal, 1852 | © Coll. Musée de l’image, Épinal, dépôt MDAAC, cliché H. Rouyer

Mais au-delà de la technique des ombres chinoises toujours en faveur aujourd’hui au théâtre ou au cinéma, quels sont les sentiments, les impressions que nous suggèrent les ombres, ces silhouettes noires… ? De l’ombre qui quitte le corps des momies égyptiennes à La femme sans ombre, opéra de Richard Strauss, de l’ombre de Peter Pan cousue à ses pieds jusqu’aux photographies contemporaines d’André Kertesz ou Pierre de Fenoÿl, comment percevons-nous les ombres ? Se basant sur les feuilles d’images de Metz ou d’Épinal, l’exposition du Musée de l’Image est comme toujours un voyage dans notre imaginaire, d’hier ou d’aujourd’hui.

Œuvres exposées

Photographies contemporaines de Pierre de Fenoÿl | Teun Hocks | André Kertesz | Karen Knorr | Catherine Poncin | Jacqueline Salmon | Mathilde Lemiesle | Nikol…

Cette exposition est proposée dans le cadre de la Fête des images, un événement « grand format » qui s'est déroulé du 23 au 26 juin dans toute la ville d’Épinal. Pour en savoir plus sur la Fête des images et les événements associés : www.fetedesimages.fr

Ombres chinoises. Le magicien (détail) | Lithographie éditée par Dembour et Gangel, Metz, 1843 © Coll. Musée de l’image, Épinal, dépôt MDAAC, cliché H. Rouyer

L'expo en quelques dates

> Du 9 juillet 2016 au 26 février 2017

Les documents disponibles

> Catalogue de l'exposition

Les documents à télécharger

>  Dossier de presse Les ombres

>  Flyer Les ombres

Menu pratique
Prochains événements

Épinal, la ville des images

Le Musée de l’image est un établissement de la Ville d’Épinal. Il est l’un des nombreux sites culturels et touristiques du territoire. Un week-end à Épinal, ça vous tente ? En savoir +

La Cité de l'image

Tout de verre vêtu, le bâtiment du Musée de l’image se trouve juste devant les anciens ateliers de l’Imagerie Pellerin. Ces deux structures forment ensemble la Cité de l’image. Retrouvez les panneaux urbains qui vous guident jusqu’à nous ! En savoir +

Infos visiteurs

Au Musée de l’image sont exposées des œuvres d’art graphique : estampes, dessins et photographies. Pour leur conservation, la température des salles se situe entre 18° et 22° C. Ainsi, si vous êtes frileux, n’oubliez pas votre petite laine… En vous souhaitant une chaleureuse visite.

Plan Vigipirate

Les sacs à dos, sacs de voyage, valises... sont interdits dans l'enceinte du musée (vestiaire fermé). Les visiteurs seront tenus de présenter leurs sacs à main ouverts aux agents d'accueil. Merci de votre compréhension.